Atelier des Deux Anges - Cinéma, Pont Audemer

Cinéma, Pont Audemer

Construction d'un cinéma multisalles

maître d'ouvrage : ville de Pont Audemer
architectes : atelier des deux anges + jakob mac farlane
équipe : egis + lamoureux acoustics + labeyrie&associés
surface : 2 476 m² sdp
coût : 5 150 000 euros ht
mission : base + exe + ssi + opc + équipement
avancement : chantier en cours

Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_00.jpg
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_02.jpg
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_03.jpg
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_04.jpg
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_06.jpg
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_16.JPG
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_18.JPG
Atelier des Deux Anges - PA_Cinéma_12.jpg
Description

Le projet du nouveau cinéma multisalles de Pont-Audemer s’inscrit dans un contexte urbain de qualité, où le centre historique médiéval avec ses maisons à pans de bois, dialogue harmonieusement avec l’architecture contemporaine, très présente. Cette coexistence confère un dynamisme perceptible dans Pont-Audemer. Le projet réaffirme cette particularité, dès l’entrée de ville.

Le bâtiment présente une volumétrie compacte, libérant à rez-de-chaussée un parvis et un hall généreux. Dans cette approche, nous sommes arrivés à un vocabulaire architectural de soustraction, la matière étant creusée autour des points durs que sont les salles de projection.
Le bâtiment est enveloppé de plusieurs strates successives : la couche métallique de couleur vive, la seconde couche en clins de bois, qui se prolonge de part et d’autre du bâtiment, et la façade transparente en verre. Cette enveloppe est perforée çà et là pour créer un volume visible de loin comme de près, comme un phare dans la nuit. Les perforations laissent passer la lumière et cadrent de petites vues sur le paysage, en un détail poétique appropriable.

La disposition des petites salles en porte-à-faux, au-dessus du parvis et du hall, ménage un espace d’accueil protégé et chaleureux, la sous-face résultant de ce soulèvement étant habillée en panneaux de bois.
L’organisation interne s’appuie sur la banque d’accueil, rotule qui articule circulations et services, de manière conviviale et didactique.